Photo de Madame Hélène Joyeux

Hélène Joyeux

Née HERMET
Décédée le 26 janvier 2023 à l'âge de 93 ans
Photo de Madame Hélène Joyeux
Hélène Joyeux
Née HERMET
Décédée le 26 janvier 2023 à l'âge de 93 ans
groups

Message de la famille

Chère famille, chers amis,

C'est avec une grande tristesse que nous vous annonçons le décès de Hélène Joyeux survenu jeudi 26 janvier 2023 à Draguignan.

Cet espace privé est destiné à recueillir vos condoléances ou le souvenir d’un moment passé.

Merci pour vos pensées.

map

Déroulé des obsèques


explore
Carte indisponible

Faites livrer des fleurs à la famille de Mme JOYEUX

Bouquet de deuil Empathie
storefrontPartenariat avec un artisan fleuriste local
volunteer_activism0,50€ reversés à Alzheimer France par bouquet
local_shipping Livraison à l’adresse de votre choix
menu_book

Hommages

4 hommages ont été rendus

  • Jean-Pierre PETIT
    Il y a 1 an

    Suite de mon message:    Ci-joint une photo d'Hélène au mariage de ma tante Jeannine GALLIENNE  (épouse Diallo)  à Paris en 1952.  Hélène est tout à gauche. Il y a également mes grands-parents GALLIENNE qu'Hélène a bien connus.

    Jean-PIerre PETIT - GALLIENNE

    Souvenir de Madame Hélène Joyeux par Jean-Pierre PETIT
    1 personne(s) aime cet hommage
  • Jean-Pierre PETIT
    Il y a 1 an

    Hélène  était une amie d’enfance  de ma tante Jeannine Gallienne. Elles se sont connues à l’école, à Paris, dans les années 40. Puis Hélène est devenue l’amie de toute la famille, présente à tous les grands évènements familiaux, mariages, communions, baptêmes … etc, ainsi que pour les fêtes de fin d’année. Elle venait en général accompagnée de sa mère Denise Bailhache que j’ai connue également.
     La guerre 39/45 les a encore plus rapprochées car Hélène allait souvent en Normandie où résidaient pour les vacances à Livarot, ma mère Raymonde  et ma tante Jeannine, dans la famille Jousselin (tante et oncle)
    Bien que ce fût une période sombre, Hélène gardait un merveilleux souvenir de cette période entourée de toute ma famille.
    Puis le temps a passé, et c’est à Salernes puis à Flayosc que ma famille est allée rendre visite à Hélène et a fait connaissance de Monsieur Joyeux. 
    Après les décès de mes parents, tante et oncle, début des années 2000, c’est moi qui ai rendu visite de temps en temps  à Hélène dans sa maison de Flayosc. Malheureusement Monsieur Joyeux n’était plus de ce monde et je ne l’ai pas connu.
    A chacune de mes visites, Hélène me rappelait avec plaisir qu’elle m’avait pris dans ses bras alors que je venais de naitre … c’était en 1951 !
    Elle m’étonnait à chaque fois avec sa vivacité d’esprit et l’étendue de ses connaissances.
    C’est donc une très chère personne qui nous quitte. Qu’elle repose en paix.
    Je joins une photo du mariage de ma tante Jeannine Gallienne (épouse Diallo) en 1952. Tout à gauche se tient Hélène.
      Jean-Pierre PETIT - GALLIENNE
     

    2 personne(s) aime cet hommage
  • Dominique TROUILLER
    Il y a 1 an

    J ai connu Hélène lorsqu elle s est mariée avec mon beau père Edmond.
    Elle a accepté de venir vivre dans le midi de la France, afin qu Edmond puisse profiter un peu de la vie de famille dont il rêvait avec son fils et petit fils. 
    Elle a laissé sa Normandie mais l'a gardé présente dans son coeur, au fil de toutes ses conversations.
    J ai connu une belle mère joyeuse, gaie, souriante, qui savait animer les réunions familiales de récits captivants.
    Qu elle demeure en paix aujourd hui, dans son pays qu elle cherissait.

    3 personne(s) aime cet hommage
  • Henri et Gisèle Sautreuil
    Il y a 1 an

    Début 1945, mon père Louis Sautreuil a fondé "l'Amicale des Havrais de Paris" afin d'alerter tous les négociants en café, rhum, coton, etc. ainsi que tous les particuliers repliés dans la capitale, pour venir en aide aux nombreux sinistrés havrais des terribles bombardements alliés de septembre 1944. Plus de 1000 adhérents et leurs familles ont répondu immédiatement, dont Hélène Hermet, fille de celle que tous nommaient "Minouche". Des artistes havrais ont participé bénévolement à des spectacles, des bals destinés à récolter un maximum de dons immédiatement transformés en achats d'objets de première nécessité. Bientôt, plusieurs camions chargés d'ustensiles de cuisine ou d'hygiène ont été distribués aux sinistrés du Havre. C'est à cette époque qu'Hélène est apparue dans notre vie, à nous, parisiens d'occasion qui avons oeuvré en faveur de nos malheureux concitoyens havrais. C'est par cette manifestation de partage que nous sommes entrés dans l'adolescence et que nous avons continué à nous fréquenter de plus en plus intimement pour accomplir notre vie professionnelle qui ne nous a pas  éloignés les uns des autres. Une grande amie de la première heure nous quitte !
    Henri Sautreuil et Gisèle, son épouse.

    4 personne(s) aime cet hommage
send

Prévenir les proches

local_florist Faire livrer des fleurs